Juliette Gréco, qui brûle de nouveau les planches depuis la sortie de son dernier album, "Je me souviens de tout", a de sérieux et anciens liens avec le jazz... et les jazzmen.

greco

"J'éprouve une admiration sans limite pour les jazzmen" déclare-t-elle notamment  dans une très intéressante interview, réalisée par Bruno Pfeiffer sur son blog, et que je vous invite à lire.

Et le rapport avec le Centre, me direz-vous ? 

Eh bien, dans les commentaires de cette interview, Bruno  fait référence à un livre, sorti au printemps dernier : "Pour goûter mieux encore le binôme magique sur scène avec son mari ; lire "Gérard Jouannest ; de Brel à Gréco" (Editions Albin Michel). Le livre dévoile la formule de la Chanson avec un Très Grand C" écrit-il.

Or, je l'ai lu ce livre. Il dévoile aussi... les liens de Gérard Jouannest avec notre région Centre, et même plus précisément la vallée de la Loire. Plus ? Z'avez qu'à le lire !

Profitons-en pour écouter un des plus magnifiques morceaux de l'histoire du jazz...