Jeudi 10 septembre, le festival Jazz en Touraine à Montlouis-sur-Loire s'ouvrait sur une soirée en hommage au pianiste Michel Petrucciani, disparu en 1999 à l'âge de 37 ans.

Notre ami Michel de Destock Jazz, y était. Voici ses impressions.

"En ouverture du 23éme Festival Jazz en Touraine de Montlouis/Loire hier 10 septembre, Hommage a été rendu à Michel Petrucciani avec la projection avant le concert de l'excellent film (36 mn)réalisé par Franck Cassenti "Lettre à Michel Petrucciani".

lettre_petrucciani
J'ai ressenti un nouveau moment d'intense émotion et pourtant je connais ce film presque par coeur. La fin du film a été applaudie comme si nous avions vu cet immense artiste sur scène. Décidément Michel me manque terriblement et je n'étais pas le seul à le penser dans la salle de L'espace Ligéria occupée à 98%.

L'hommage s'est poursuivi avec Aldo Romano (Batterie), Franck Avitabile (Piano), Thomas Bramerie (Contrebasse), Olivier Ker Ourio (Harmonica) et Stéphane Belmondo (Bugle). C'est avec des compositions de Michel, et d'Aldo que l'on sentait très ému au micro que s'est déroulée la soirée.

Personnellement je n'ai pas pu me concentrer sur ce quintet. Franck Avitabile, (bien que découvert et vu par Michel comme son successeur) n'a pas le toucher de son Maître, seuls les chorus de Thomas et de Stéphane m'ont fait réagir. Ce fut également les plus applaudis.

Je pense que le film sur Michel qui nous le montre si fragile quand il parle ou qu'il se déplace et l'instant d'après si merveilleux au piano a plombé la soirée.

C'est dommage pour les musiciens sur scène qui méritaient certainement une écoute plus attentive et un accueil encore un peu plus chaleureux.

Mention spéciale à Thomas Bramerie excellent contrebassiste qui m'a vraiment impressionné.  

Encore une fois Michel Petrucciani que j'avais vu en 1996, en solo, à Montlouis sous chapiteau nous manque toujours autant. Son étoile brille dans le ciel, et malheureusement le son de son piano ne parvient plus jusqu'à nous.

A Michel de la part de Michel"

Petrucciani dans un Caravan qui s'emballe !