Jazz vocal vendredi 23 octobre aux Lobis à Blois avec Elisabeth Kontomanou (chant) et Laurent Courthaliac (piano).

Elisabeth Kontomanou a déjà une belle carrière, marquée par un prix au concours de jazz de La Défense en 1996 et une Victoire du jazz en 2006.

Le répertoire sera celui de son précédent album, "Brewin' the blues", où elle reprend des chansons des années 40 très influencées par le blues, et chantées par Billie Holiday, Ella Fitzgerald et Louis Armstrong. Un répertoire qui convient bien à Laurent Courthaliac, pianiste amoureux du bop.

Cet album avait beaucoup plu à mon collègue Ptilou du Z Band qui l'avait écrit dans cette note.

"Brewin' the blues" peut s'écouter là :


Elisabeth Kontomanou : brewin' the blues - écoute gratuite et téléchargement
album proposé par musicMe

Elisabeth Kontomanou vient cependant de sortir un tout nouvel album, "Siren Song" : des reprises de standards encore, mais cette fois accompagnée par un trio de musiciens + un orchestre symphonique ! Je vous en reparlerai quand je l'aurais écouté.

Notez que ces deux albums d'Elisabeth Kontomanou ont été publiés sur l'excellent label Plus Loin music, distribué par Harmonia Mundi (boutiques à Blois, Tours et Orléans).

Je ne vous laisse pas sans avoir le plaisir de partager avec vous ces propos, extraits d'une interview publiée sur un blog de Libé le 2 avril 2007 :

"Le moment où j’ai décidé de faire de la voix féminine mon instrument est arrivé par hasard, j’ai entendu une jeune métisse chanter dans un studio et là le ciel s’est ouvert. A la base je devais être pianiste de jazz et j’ai trahi la cause. Finalement, je me suis déterritorialisé assez vite, j'ai été un peu traître par rapport à la confrérie des jazzmen et des pianistes. Pour moi avant, le chant, Stevie Wonder et Sheila, c’était la même chose. Jusqu’au jour où j’ai rencontré cette jeune chanteuse qui s’appelle Elisabeth Kontomanou qui fait une carrière de jazzgirl en ce moment. Je suis tombé amoureux de la voix et avec toutes les emmerdes que ça comportait."

Vous aurez reconnu le style inimitable d'André Manoukian, pianiste et compositeur, star de la Nouvelle Star... et parrain de la salle des Lobis. Le monde du jazz est petit !

Une interview et quelques notes de Brewin' the blues, sur scène à Nîmes le 16 octobre dernier, c'est tout frais.