J'ai reçu ce matin au courrier la toute nouvelle maquette du trio de Benoît Lavollée, une chouette carte de visite de trois titres, en attendant l'album prévu pour l'automne.

Cette maquette, c'est l'occasion pour moi de vous présenter Mathieu Pion et son travail d'ingénieur du son. Ce jeune Orléanais, c'est un peu le quatrième homme du trio Lavollée, comme les Trois Mousquetaires étaient quatre !

Mathieu_mix

Mathieu Pion aime à définir son travail comme celui d'un artisan. En privilégiant la qualité de la relation humaine avec les artistes, pour être sur la même longueur d'ondes (sonores) et proposer du sur-mesures (paires et impaires).

Mathieu a d'abord créé son studio, Csolfa. Un petit nid cosy, lové sous les toits d'Orléans, à deux pas du Théâtre, où il  fait tout, sauf les enregistrements. La matière sonore brute, il la capte dans d'autres lieux, adaptés à la configuration de chaque formation. Du grand orchestre symphonique au duo guitare-voix.

Csolfa

Comme le travail de Mathieu Pion plaît aux musiciens, ils le réclament aussi pour sonoriser leurs concerts.   Et vous l'avez peut-être déjà aperçu lors d'une des soirées du festival Orléans Jazz au Campo Santo, dont il assure la sonorisation.

En parallèle de ses activités de studio et de sonorisation, Mathieu a aussi fondé un label, baptisé Very, avec Julien Legendre, un ami graphiste, également passionné de jazz.  Pas pour concurrencer ECM - du moins, pas tout de suite ! -, mais pour pouvoir s'impliquer encore plus dans la dimension artistique. Avec le même souci de la relation humaine.

"Very, on le voit comme un tremplin, pour aider les artistes auxquels on croit à franchir une marche supplémentaire" dit-il. Et comme tout, pour Mathieu Pion, semble être affaire de coup de coeur, les premiers artistes de Very n'ont pas tous à voir avec le jazz. Mais certainement avec le talent.

logovery_neg

Pour en savoir plus, le site internet de Mathieu Pion qui présente le studio Csolfa et les activités de sonorisation de concerts.

Et le site du label Very, qui compte parmi ses références le trio Lavollée - Dubreuil - Larmignat, ou encore Electric Sessions de Christophe Lardeau.