Ce billet s'inscrit dans les publications trimestrielles du Z Band, collectif de blogueurs jazz, choisissant à chaque changement de saison de broder leur propre variation sur un thème commun.

"Soleil en hiver, un album pour faire fondre la neige et dégeler la glace" est celui de cet hiver 2010.

----------------------------------------------

Je n'aime pas la neige.

Je n'aime guère le jazz vocal non plus, encore moins le rap.

Mais je me réchauffe l'âme, et les pieds, et l'esprit, avec cette torride galette.

Ursus_Minor_I_will_not_take_but_for_an_answer_CD_album_z

Un brûlot, comme l'indique son titre "I will not take "but" for an answer", phrase empruntée à Langston Hughes, écrivain et poète noir américain, acteur de la Harlem Renaissance.

Cet album est le cocktail antigel de l'hiver
: une triple dose de funk, une rasade de hip-hop, un cube de blues, un grand trait de groove, et juste ce qu'il faut d'épices dans la scantion de Boots Riley et le timbre de Desdemona, pour transformer un mur de congères en riante cascade tropicale.

Quant au jazz, il y est. Dans la profondeur jubilatoire des rythmiques incandescentes de François Corneloup au saxophone baryton. Dans les couleurs des claviers de Tony Hymas. Dans les envolées lyriques de guitare de Mike Scott. Dans les résonances africaines de la batterie de Stockley Williams.

Dans l'esprit surtout. Celui d'une musique libre, métissée, ouverte et résolument dans son époque.

Ursus Minor "I will not take but for an answer" : l'essayer, c'est se réchauffer !

         

Plus. Des extraits de l'album sur le myspace d'Ursus Minor. La présentation du groupe Ursus Minor sur le label Nato. Une chronique enthousiaste de Franpi sur Citizen Jazz.

---------------------------------------------

Les contributions des blogueurs du Z Band pour cette 13e édition sont à découvrir sous les liens suivants (mises à jour dès parution) :