Louis Sclavis quintet "Lost on the way" (ECM 2009)

sclavis

Louis Sclavis (clarinette basse, sax soprano), Matthieu Metzger (sax soprano et alto), Maxime Delpierre (guitare), Olivier Lété (basse), François Merville (batterie).

Il y a des gens qui n'aiment pas du tout Louis Sclavis parce qu'il joue du free-jazz. Il y en a qui l'adorent parce qu'il joue de la clarinette basse, instrument rare au son boisé et profond. Il y en aussi qui le confondent avec Michel Portal.

Et puis, il y a ceux qui, un beau jour, sont tombés sous le charme d'un morceau curieusement baptisé "Duguesclin" , et qui ont découvert un album, "Chine", et un clarinettiste compositeur sublimement inspiré.

C'était il y a longtemps.

Aujourd'hui, le charme de l'ensorceleur se diffuse à travers les douze escales de "Lost on the way". Un voyage où, tel Ulysse, Louis le magnifique aime à se perdre et se mettre en danger pour mieux nous retrouver.

Les cyclopes n'en croient pas leur oeil, les sirènes jouent du Led Zep et le bateau tangue au crépuscule...

Louis Sclavis est un conteur. Ses mélodies magiques - mais oui, magiques : elles font exister ce qu'elles suggèrent ! -  sont autant de fabuleuses histoires qui parlent à l'âme et touchent le coeur. Ah, Mille et Une Nuits avec Louis...

De Charybde en Scylla

Trois morceaux à écouter sur le myspace de Louis

Une chronique à lire chez l'ami Z

Un compte-rendu de concert et des photos chez Jazz à Paris qui en profite pour nous informer de la retransmission sur France Musique le 29 mai prochain, du concert parisien de "Lost on the way".

(Et puis, pour ceux qui voudraient un petit supplément d'âme, il y a les photos de Louis Sclavis, sur son blog ...)